Fonctionnement

En premier lieu, l’atelier met à disposition des locaux aménagés, dans lesquels vous trouverez des outils et supports de travail pour vos réparations.

En second, c’est bien vous qui effectuez vos propres réparations ! Si besoin, nous vous guiderons de bout en bout, mais très vite vous saurez y faire.

Les locaux, les outils

Ces équipements étant partagés par autant d’adhérent.e.s différent.e.s, aux capacités et compétences toutes aussi variées, nous proposons donc un fonctionnement qui anticipe le plus possible les aléas de cet usage collectif.

Panneaux d’outils dessinés et nommés, étiquetage des pièces détachées accompagnent les règles d’usage des outils, transmises pas les membres de l’atelier.

Les règles

Une des principales est, comme il se doit dans tout local collectif : « On range et on nettoie tout régulièrement », à commencer par ce que chacun.e utilise personnellement, puis ce qui peut trainer en fin de séance.

Balais, pelles et poubelles de tri sont disponibles et en libre accès.

Durant les Permanences, l’accompagnement des Abonné.e.s est assuré par une ou plusieurs personnes, Membre.s de l’atelier. Ce sont elleux qui gèrent l’atelier, n’hésitez pas à demander de l’aide, quelqu’un.e saura toujours vous répondre ou vous orienter vers elleux.

En tant qu’Abonné.e.s, tout le monde sera d’autant plus motivé à vous accompagner, que vous serez attentif.ve.s et persévérant.e.s dans ce que vous faites.

En tant que Membre.s, vous pourrez accéder au Libre-Service et vous impliquer dans la gestion et l’animation de l’atelier. Ce Libre-Service est d’autant plus exigeant, qu’il précède et succède des séances de Permanences, lors desquelles tout doit être en ordre (et peut ne plus l’être tout à fait, à la fin…).

Combien ça coûte ?

Une fois adhérent.e.s, vous pouvez utiliser les pièces détachées qui vous sont nécessaires, sur place et à prix libre. Elles sont fournies gratuitement par nos partenaires et détachées par les Membres de l’atelier.

L’atelier propose à chaque adhérent l’acquisition d’une épave, par an, pour s’équiper d’un vélo. Ces épaves sont vendues aux adhérents uniquement, au prix de 30 à 50€, selon la même progression que pour la cotisation d’adhésion.

Les pièces neuves, notamment pour les vélos, sont vendues à un prix arrondit près du prix réel. L’éventuelle marge complète le prix libre et permet l’achat des consommables collectifs, voir des outils les plus fragiles.

Des cours collectifs ou individuels peuvent être proposés aux adhérents, pour chacun.e les tarifs seront échelonnés selon les mêmes règles que pour la cotisation.

Publicités